«Qui veut essayer?» «Moi!»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

«Qui veut essayer?» «Moi!»

Message par KaliKadaj le Mer 5 Nov - 1:16

Okay, Je commence le topic Littérature, pourquoi pas?
Bon, je veux partager avec vous un peu de ma passion... l'écriture d'histoires, romans, nouvelles ou fics...

Alors, Fic par KaliKadaj...
Titre: Deux mondes, deux personnes, une histoire...

Chapitre 1: Une histoire, un début

Moi:
Mer**! Mer**! Re mer**! Je suis en retard!!!

Il fallait toujours et encore que je sois en retard à mes rendez-vous. Ouais! Je me présente, mon nom est Kalika et mon nouveau livre est à paraître... Donc, j'ai un rendez-vous avec mon éditeur aujourd'hui et mon réveil a décidé de ne pas sonner ce matin... Alors j'ai une heure de retard ferme, si je me perd pas pour me rendre en plus...

Moi:
Ah! Mais qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça?!

Mon colocataire(aussi appeler Shani):
Qu'est-ce qui fait tant de bruit?
*se réveille à peine*

Je le repoussai sur le mur et lui collai un bisou sur le front en l'écartant de mon chemin.
*il était devant la porte*

Moi:
Faut que je file, j'vais encore manquer mon rendez-vous avec Monsieur B!
*C'est un surnom affectueux que j'ai donné à mon éditeur*

Je me précipitais dehors et courut*ouais, j'suis à pied en plus* dans tout le quartier, en catastrophe. Mon sac à bandouillère sur l'épaule et mes précieux documents à l'intérieur de leur cartable, je fonçai comme un missile à travers les intersections désertes à 8h00 du matin, un dimanche. Comme il n'y avait presque personne, je ne prenais pas le temps de regarder avant de traverser.
Alors que j'arrivais à un grand carrefour, lui aussi désert (deux voitures), je m'élançai sans perdre de temps à travers les rues. Un vrombissement se répercuta à mes oreilles. Je tournais la tête vers l'origine du bruit: une voiture... Je trébuchai malencontreusment en m'accrochant les pieds. Je me retrouvais sur l'asphalte dure et levai les yeux vers les phares qui s'approchaient. Mes yeux s'agrandirent d'effroi et j'ouvris la bouche pour crier... Un poids fut balancé contre moi et je crut que la voiture venait de me heurter.
Mais non, quelqu'un venait de me tirer de là. Quelqu'un m'avait empoigné et m'avait emporté dans ses bras sur le trottoir de l'autre côté. Encore sous le choc, je levais des yeux touts tremblants vers mon sauveur ou ma salvatrice... Bon, d'accord, mon sauveur, j'avais reconnu la force... Et je figeai là...
Car mon sauveur était si.. beau! Il souriait, même s'il semblait respirer difficilement. Il me releva, appuyant ses deux mains sur mes côtes. Je fut prise d'un frisson partagé, entre le frisson de plaisir et celui du choc de terreur. J'avais vraiment cru ma dernière heure arrivée... Il sourit et ma langue sembla enfin se délier:

Moi:
Merci! Merci infiniment! Je... (O_o) OH NON! Je dois vraiment partir! Je suis encore plus en retard! Merci! Vous vous appelez?

Mon sauveur:
Kadaj... Je comprends votre situation mais est-ce que...*il sembla hésiter* je pourrais vous revoir?

Moi:
Quoi?! Me revoir?! Vous plaisantez là, non? VOUS voulez me revoir?

Son air me dit qu'il ne plaisantait pas du tout... Il me regardait comme je regarde de la pizza. Bon, c'est peut-être pas un bon exemple mais il avait un air extasié...

Moi:
Bon, c'est quoi? Vous avez bu?

Kadaj:
Non, donnez-moi votre numéro et allez à votre rendez-vous... Comme ça, nous serons quittes.

Moi:
*>.<*
Ah! MER**!C'est vrai mon rendez-vous! Bon d'accord!

Je pris un stylo dans mon cartable et écrivit le plus rapidement possible mon numéro de cellulaire sur son avant bras, en dessous de sa veste en cuir.

Moi:
Appelez-moi ce soir, à 18h00! Okay?

Kadaj:
Parfait...
*il part en solitaire vers le parc*

Moi:
*Le regarde marcher de dos... vous voyez ce que je veux dire?*
Puis... *>.<* Oui! Mon rendez-vous!

Je repars en courant et je fais un peu plus attention avant de traverser les rues... (je regarde pas plus, je fais juste courir plus vite)
avatar
KaliKadaj
Novice
Novice

Féminin
Nombre de messages : 30
Age : 23
Localisation : Chez Kadaj!
Emploi/loisirs : Écrire!
Date d'inscription : 03/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: «Qui veut essayer?» «Moi!»

Message par Ookamiotoko le Mer 5 Nov - 2:16

Pas mal, pas mal! Non mais vraiment je suis sincère ^^.
avatar
Ookamiotoko
Modos
Modos

Masculin
Nombre de messages : 472
Age : 26
Localisation : Quelque part.
Date d'inscription : 28/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: «Qui veut essayer?» «Moi!»

Message par KaliKadaj le Jeu 6 Nov - 0:29


Chapitre 2: Une histoire, un dévellopement
18h00 ce même soir, alors que j'allais m'assoupir sur mon lit, mon téléphone cellulaire se mit à sonner juste à côté de ma tête. Je sursautai et appuyait sur «Talk»:

Moi:
*Encore un peu endormie*
Oui, vous êtes bien sur le répondeur de Kali... Laissez un message après le bip. Bip!

Je retombai sur mon lit, le téléphone à mes côtés.

Téléphone, la personne au bout du fil:
Alors, votre nom c'est Kali?

Moi:
*O_O* Quoi? Euh, attendez? Kadaj?

Kadaj:
Hum-hum, oui c'est moi...

Je prit le téléphone et le collai à mon oreille.

Moi:
Excusez-moi, j'avais piqué un petit somme...

Kadaj:
*il rit* Oui, je comprends. Tout c'est bien passé à votre rendez-vous?

Moi:
Oui. Mon éditeur était enchanté... sauf pour mon retard, mais à part ça, ça va très bien! Vous?

Kadaj:
Tu peux me tutoyer, tu sais.

Moi:
Ah? D'accord. Et vous...

Kadaj:
On pourrait se voir?

Moi:
Euh, oui... je présume, vous savez où?

Kadaj:
Dans le parc à côté de là où on s'est rencontré ce matin.

Moi:
Okay^^, j'y serai dans une demi-heure...

Kadaj:
Parfait.

Nous avons raccrochés en même temps... Je respirais lentement, inspirait, expirait... puis courut dans toute la maison, à la salle de bain, à la cuisine, à ma chambre encore puis encore à la salle de bain et finalement, j'attrappai mon sac à bandouillère et le jetai sur mon épaule.

Moi:
Je pars! Sais pas quand je serais de retour! Bonne soirée, Shani!

Il marmonna quelque chose. Mais la porte était déjà fermée.

***

5 minutes plus tard

***

Ses cheveux argent étaient faciles à reconnaître dans la lumière du coucher de soleil. Et il portait encore la même veste de cuir noir alors je pus l'identifier facilement. Je marchais sur l'herbe vers lui, qui était assis sur le gazon. Il tourna la tête en m'entendant arriver. Il m'addressa le plus beau sourire que j'ai jamais vu. Je lui souris en retour, gênée comme je ne l'avais jamais été. Je m'assis à un mètre de lui et dit:

Moi:
Salut Embarassed Smile .

Kadaj:
Bonjour Kali... Kali, c'est un diminutif, non?

Moi:
Oui, de Kalika.

Kadaj:
Kalika, comme la déesse des ténèbres... De la mort et de la renaissance, maîtresse des morts...

Moi:
Et des enfers, complétais-je Déesse reconnue en Inde principalement... Comment tu sais tout ça? Tu viens de citer un extrait d'un livre rare et plutôt vieux... de 3000 ans, au moins...

Kadaj:
C'est un secret. Mais...

Il continua de parler mais je ne l'écoutais plus. Tout ce que je voyais, c'était ses lèvres, et son corps qui se mouvait comme au ralentit. J'étais en transe avec sa manière de bouger, le tic qu'il avait de cligner des paupières très lentement. Ses lèvres me fascinaient. Et j'étais si fatiguée... Je finis par lui dire:

Moi:
Écoute, moi, je vais m'endormir alors est-ce que tu fais une sieste avec moi ou on reporte?

Kadaj, comme toute réponse, acquieça des yeux et se coucha sur mes genoux. Surprise de son geste si spontané, je mit une main sur sa tête et me couchai doucement dans l'herbe.

***

À mon réveil, j'ouvris lentement les yeux pour voir les yeux bleu-vert de Kadaj juste devant les miens. Il était penché sur moi, à quelques centimètres de mon visage. Mes yeux s'aggrandirent de surprise et je le vis se rapprocher de mon visage. J'avalais durement, mal-à-l'aise et inquiète de ce qu'il allait faire... une idée me vint à l'esprit... «Oh non, priais-je, j'espère qu'il ne va pas me violer...»
Mais toutes ses idées s'envolèrent quand il m'embrassa tendrement. J'essayai de le repousser, choquée, mais, une fois la surprise passée, je m'abandonnait à son baiser entièrement. Dans un élan passionné, je le renversai sur le côté...
avatar
KaliKadaj
Novice
Novice

Féminin
Nombre de messages : 30
Age : 23
Localisation : Chez Kadaj!
Emploi/loisirs : Écrire!
Date d'inscription : 03/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: «Qui veut essayer?» «Moi!»

Message par bunder le Jeu 6 Nov - 16:17

bon, je pense pas lire la suite, j'aime pas les histoire sentimentale xD

sinon, au lieu de tout le temps mettre qui parle, met les paroles en italique, parce que je trouve que ca casse le texte.
enfin c'est qu'un conseil, t'es pas obligee de t'y tenir ^^
avatar
bunder
Expert
Expert

Masculin
Nombre de messages : 484
Age : 34
Localisation : val de marne
Date d'inscription : 01/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: «Qui veut essayer?» «Moi!»

Message par Ookamiotoko le Jeu 6 Nov - 22:23

Moi j'aime bien, mais je trouve que ça vas trop vite, il l'as juste sauvée,il l'appelle et déjà elle lui raconte sa vie alors qu'elle ne le connait pas ^^
avatar
Ookamiotoko
Modos
Modos

Masculin
Nombre de messages : 472
Age : 26
Localisation : Quelque part.
Date d'inscription : 28/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: «Qui veut essayer?» «Moi!»

Message par fujishima le Ven 7 Nov - 20:07

OUa vachement long mais sympa a lire surtout que j'aime ca lire ^^
je sui impatiente de lire la suite
avatar
fujishima
Expert
Expert

Féminin
Nombre de messages : 222
Age : 24
Localisation : heu devant l'ordi
Emploi/loisirs : au chomage ^^'
Date d'inscription : 01/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: «Qui veut essayer?» «Moi!»

Message par KaliKadaj le Sam 15 Nov - 21:17

Okay, bunder, si tu veux pas lire la fic, donne pas de conseils! Mais, dis-toi que les trucs sentimentaux, ca se termine, là y'a plus de chicanes et d'action en dehors de Kadaj et Kali et leur histoire d'amour...

Citation de Ookamiotoko:mais je trouve que ça vas trop vite, il l'as juste sauvée,il l'appelle et déjà elle lui raconte sa vie alors qu'elle ne le connait pas ^^
t'as jamais vu ça, un coup de foudre?!

Bon je continue même si les critiques ont été un peu dures...


Une histoire, un problème

En rentrant chez moi, j'avais l'impression de voler, comme si j'étais sur un nuage... Hum, l'amour opère des miracles à ce que je vois. On a parler au moins cinq bonnes heures d'affilée... Il fallait bien apprendre à se connaître, non?
Il a eu une histoire difficile, je l'ai appris bien assez vite. Abandonné à la naissance, il a fait plusieurs familles d'accueil et a fini par fuguer à 14 ans. Il s'est trouver une bande, des pauvres gansters violents et est rapidement devenu leur chef. Il a fini par les laisser eux aussi, vers ses 18 ans. Il s'est trouver un job, un apart, une moto même. Il mène une vie plutôt tranquile. Il prend des cours de combats ancestraux, en plus de travailler comme entraîneur d'escrime les jeudis soirs. Mais son vrai boulot consistait à tenir une boutique dans le ChinaTown de la ville. Il n'est que le gérant, et il a deux employés à son service. Il a donc beaucoup de temps libre. Une chance pour moi parce sinon, je serais probablement écrasée sur le chemin Alee Gibson en ce moment même.
Quant à moi, je dois dire que ma vie se résume à la petite vie tranquile du train train quotidien. À 15 ans½, mon premier livre a été publié. Après, j'en ai sorti des tonnes et des tonnes. Et maintenant... eh bien, maintenant, la maison est infestée de livres de toutes sortes et Shani, mon meilleur ami, vit avec moi. On n'a jamais eu de relation amoureuse mais on se connaît parfaitement. J'en suis venue à le considérer comme mon frère.

Donc, en rentrant, vers 3h00 du matin, Shani était au lit, et je filait prendre un bain brûlant pour repenser à tout ça. C'est vrai que j'aurais pu attendre pour déclarer Kadaj comme mon amoureux mais j'en avais été incapable. Malgré son histoire peu orthodoxe(hihihi), il restait un très bon garçon. Il avait un apart, un job payant et honnête et une moto, en plus.
Et quand j'y repense, j'ai toujours aimé les mauvais garçons. Alors... Mais il me faut avouer que j'aurais pu prendre mon temps. Je décidait de l'appeler pour lui dire qu'il faudrait qu'on se reparle et qu'on attende peut-être une semaine avant de prendre ça aussi sérieusement. Il n'était pas là. Je laissais donc le message sur sa boîte vocale. Ce fut court mais satisfaisant. Je sortis du bain et allait me coucher dans ma chambre. J'entendis Shani se lever et venir vers ma chambre. Je vis la porte s'entrebailler...
avatar
KaliKadaj
Novice
Novice

Féminin
Nombre de messages : 30
Age : 23
Localisation : Chez Kadaj!
Emploi/loisirs : Écrire!
Date d'inscription : 03/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: «Qui veut essayer?» «Moi!»

Message par bunder le Sam 15 Nov - 22:20

si tu accepte mal les critiques, ta vie d'ecrivain va pas etre facile tout les jours. pour un job comme celui la les critiques sont pas tendre !!!

sinon j'avoue que j'ai prefere cette partie aux deux autres.

(kali a 15 ans½ et kadaj a deja depasse les 18... ca sent un peu le detournement de mineur Shocked )
avatar
bunder
Expert
Expert

Masculin
Nombre de messages : 484
Age : 34
Localisation : val de marne
Date d'inscription : 01/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: «Qui veut essayer?» «Moi!»

Message par KaliKadaj le Mar 25 Nov - 1:16

Bunder! J'avais 15 ans ½ quand j'ai publié mon PREMIER livre! Là(dans la fic seulement, bien sûr) j'ai 19 ans alors que Kadaj en a 20... pas de détournement de mineur(e) en vue!

Chapitre 3: Une histoire, PLUS de problèmes...

J'étais à moitié endormie quand la lumière filtra à travers le battant de la porte, la très faible lumière dans le couloir pour ne pas qu'on s'accroche les pieds en allant à la salle de bain la nuit...
Donc, je vis Shani ouvrir la porte, entrer furtivement et la refermer derrière lui sans un bruit. Je l'entendis s'approcher du lit mais j'étais trop fatiguée pour même lui demander qu'est-ce qu'il faisait dans ma chambre.

Moi(dans un effort suprême de réveil):
Shani?

Il se figea. Plus rien ne bougeait dans la pièce.

Shani(après un très long moment de silence):
Oui?

Moi(réveillée par la curiosité):
Mais veux-tu bien me dire pourquoi tu es dans ma chambre?

Shani(en s'assoyant sur mon lit):
Ben je pensais que ça te dérangerait pas que je viennes dormir ici cette nuit...

Moi:
Euh, t'as pas pensé à me demander, avant?

Il se pencha sur moi dans le noir, je pouvais sentir son souffle sur mon cou. Il était presque allongé sur moi en entier, là!

Shani:
Kali, ça fait longtemps qu'il faut que je te dise que toi et moi... je voudrais qu'on soit plus que des amis...

Il se rapprocha encore, je sentis le bout de son nez effleurer le mien...

Shani:
Embrasse moi Kali...

Il essaya de poser ses lèvres mais je me faufilai en dehors de son étreinte à la faveur de l'obscurité et bondit de mon lit. Terrifiée par les nouveaux sentiments de sa part, je vis grâce à mes yeux qui s'étaient habitués à la noirceur qu'il ne savait plus où j'étais passée. Je me sauvait le plus vite possible et claquai la porte dans mon dos. J'entendis la porte s'ouvrir à nouveau... oh non! Il n'en a pas fini avec moi... Ah! Je me mis à courir vers la porte de la salle de bain, histoire de m'enfermer à double tour jusqu'à ce qu'il abandonne... Mais il surgit d'on ne sait où juste devant moi(ah oui, j'avais oublié le deuxième chemin par le salon affraid ), me bloquant le passage. J'ai beau vouloir me défendre et être combative, quand on voit Shani vous bloquer le chemin (il est mince mais musclé) on a juste envie de faire demi-tour. Je fis volte face mais il m'attrappa le bras pour me retenir. Je fis un écart prodigieux et je lui glissai des doigts. Je me ruais sur la porte d'entrée, ma dernière chance de salut mais il me retint par les épaules juste avant que je touche la poignée de porte. Il me plaqua sur le mur et se colla contre moi, nez à nez. Je détournai la tête parce que je ne voulais pas le voir. Tout ce que je voulais, c'était m'en aller. Les paupières se crispèrent, déjà fermées.

Shani:
Kali! Pourquoi tu m'as refusé?????

Moi:
Refusé? Shani je...

Shani:
Quoi? Vas-y! Qu'est-ce qu'il y a? fit-il, au bord des larmes.

Moi:
Shani! Je n'éprouve absoluement aucun sentiment amoureux envers toi!

Oops, j'aurais peut-être dû y aller plus doucement, disons, moins en colère... Ou j'aurais pu fermer ma grande trappe tout simplement... ça aurait été mieux.
Il me regardait si intensément que j'avais l'impression que les flammes de l'enfer brûlaient dans le fond de ses pupilles et que c'est là que j'allais brûler, moi aussi.
Il ferma les yeux et se mit à sangloter... (Moi: ) Les larmes roulèrent sur ses joues et, incapable de supporter le supplice de le voir pleurer, je passai la paume sur son visage pour les essuyer. Puis, soudainement, dans un élan brusque, il s'élança et se colla entièrement à moi, lèvres comprises. Oh là! Son corps tout contre le mien... Je me surprit à aimer le goût de ses lèvres, de son baiser. Dans un sursaut de conscience, je le repoussai si durement qu'il se cogna contre le mur de l'autre côté. Sa bouche me laissa une agréable saveur quand il me quitta. Troublée et au bord des larmes, je courut jusqu'à ma chambre et m'habillai. Il entra alors que j'enfilai mon pantalon mais ça m'était complètement égal à ce moment là. Je passai un T-shirt, puis une veste légère et le bousculai en l'ignorant pour sortir de ma chambre, mon éternel sac à bandouillère rempli de quelques affaires et vêtements sur mon épaule. Il essaya de me rattrapper, de me raisonner.

Shani:
Kali! Qu'est-ce que tu fais? Attends!

Moi, en attrappant et enfilant ma veste doublée:
Nah! Je reviendrais quand t'auras repris tes esprits! Pas avant!

Sur ce, je claquai la porte et courut de toutes mes forces, de tout mon souffle. Arrivée dans le parc où je viens si souvent (et qui me rappelle bien des choses maintenant), je tombai à genoux et hurlai mon désespoir à la vie jusqu'à ce que ma gorge ne fournisse plus aucun son.

P.S.:Je vis dans un quartier très familial, donc personne n'est dehors à cette heure et dans le parc, là où je suis, personne ne peut rien entendre de mes cris.


Dernière édition par KaliKadaj le Mar 9 Déc - 23:33, édité 2 fois
avatar
KaliKadaj
Novice
Novice

Féminin
Nombre de messages : 30
Age : 23
Localisation : Chez Kadaj!
Emploi/loisirs : Écrire!
Date d'inscription : 03/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: «Qui veut essayer?» «Moi!»

Message par bunder le Mar 25 Nov - 15:14

KaliKadaj a écrit:
Mais il surgit dont ne sait où juste devant moi


moi j'aurais plutot ecris "d'on ne sait où".
parce que la j'ai eu un bloquage pendant la lecture.
avatar
bunder
Expert
Expert

Masculin
Nombre de messages : 484
Age : 34
Localisation : val de marne
Date d'inscription : 01/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: «Qui veut essayer?» «Moi!»

Message par fujishima le Jeu 4 Déc - 17:22

Mais t'arrete oui XD écrire un livre c'est dur
si tu y arrive alors t'a le droit de critiquer mais si tu l'a pas fais tu lis un silence MDR
avatar
fujishima
Expert
Expert

Féminin
Nombre de messages : 222
Age : 24
Localisation : heu devant l'ordi
Emploi/loisirs : au chomage ^^'
Date d'inscription : 01/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: «Qui veut essayer?» «Moi!»

Message par bunder le Jeu 4 Déc - 22:02

c'est pas une critique, je repere ce qui selon moi est une faute.

apres elle le prend comme elle veut.

de toute facon, comme dirait le dicton : toute critique est bonne a entendre !!!
avatar
bunder
Expert
Expert

Masculin
Nombre de messages : 484
Age : 34
Localisation : val de marne
Date d'inscription : 01/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: «Qui veut essayer?» «Moi!»

Message par Catheliana le Mer 10 Déc - 11:22

lol ben y a de l'ambiance ra la la bunder hihi personne aime les critiques c'est compréhensible et étant donné que je suis nul en orthographe je compatis

Suis pas trop dialogue mais bon sa ma l'air bien tout ça, je lirais plus en détails cette aprem là j'ai juste survolé.

J'aime beaucoup les images que tu met à chaque début de chapitre elles viennent de quel manga? (pourrais tu en faire une fiche sur le fofo merci)

Faut que je retrouve mon ptit carnet quand j'était au lycée j'écrivais aussi mais une critique m' a achevé lol --> je le retrouve là et sur le fofo et vous me direz ce que vous en pensez lol

_________________
avatar
Catheliana
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 786
Age : 31
Localisation : Val d'oise
Emploi/loisirs : étudiante
Date d'inscription : 26/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://bentosmile.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: «Qui veut essayer?» «Moi!»

Message par KaliKadaj le Jeu 11 Déc - 0:37

Les images viennent pas d'un manga, je les déniche ici et là(vive photobucket Embarassed )
mais merci, tu approuves mes choix en images... c'est toujours en rapport avec le chapitre... alors je suis contente ke ça te plaise!!

Bon j'édite pour les deux derniers chapitres avant de me désinscrire du forum... Eh oui! J'ai trop de trucs à faire alors je préfère me désinscrire, mais je reviendrais pour voir les ultimes commentaires(jme désinscrirais dans un peu moins d'une semaine peut-être).


Chapitre 4: Une histoire, et faire confiance au hasard pour arranger les problèmes.

Vous savez la sensation qu'on a dans un rêve...? Celle d'être dans un brouillard entre la réalité et l'imaginaire. Puis dans ce brouillard, on distingue un bruit mais on ne peut pas bouger. Et on s'aperçoit qu'on était K.O. ...
J'ai senti ce brouillard puis quelqu'un m'a prise dans ses bras et m'a transportée. Mais j'étais trop K.O. pour savoir qui et où. Tout ce que je savais, c'était que ma chance n'avait pas tourné sur ce coup là. Mais pas du tout!
Et je retombais dans le sommeil, envahie par le noir.

À mon réveil, j'étais chez moi, dans ma chambre, dans mon propre lit. Je plissais les yeux et me réveillais en sursaut. Si j'étais dans ma chambre, ça voulait dire que...!
Shani entra dans la chambre au même moment, les yeux tristes, comme s'il s'en voulait. J'étouffais un cri, agrippais un oreiller et me cachais sous les couvertures. Il souleva les draps et me regarda, mi-amusé, mi-désolé. Je lui rendis son regard, terrifiée. Il tendit la main et j'eus un mouvement de recul instinctif. Il s'arrêta, blessé. Brusquement, il m'empoigna l'épaule et me redressa en dehors des couvertures. Sa colère se dilua dans un chagrin bien visible sur son visage.

Shani:
Je suis vraiment désolé. Je me suis emporté. Pardon...

Je lui sautai dessus, le serrant dans mes bras de toutes mes forces. Je voulus retenir mes larmes mais j'en fut incapable.

Moi:
J'aurais tellement voulu que ça se passe différement...

Nous nous mîmes à sangloter ensemble sur l'épaule de l'autre.

Moi:
On est... on est encore amis, mh?

Shani:
Mais oui, pardon... Pardon pour mon...

Moi:
Chut. Non, je ne veux pas en entendre plus. Tais-toi.

Nous nous endormîmes là, enlacés comme les bons amis que nous étions.

Je me réveillais vers 14h00. Ouf, j'avais besoin de dormir! Pour une fois que j'avais une journée de congé! Je me détachais prudemment de mon meilleur ami. Il dormait comme un ange. J'esquissais un sourire et filais sous la douche.
Pendant ce moment de détente sous l'eau brûlante, je réfléchis. Kadaj et moi... Shani le meilleur ami qui éprouve de nouveaux sentiments... Ma carrière d'écrivaine... Cette dernière allait-elle être compromise par toute cette action? Non, c'était hors de question. Même que j'allais en profiter et la tourner à mon avantage... Mh, oui, c'est ça. Mon choix était fait.
Bon, je fermais l'eau et me préparais rapidement.
Je passais un coup de fil à mon éditeur pour lui parler de mes projets. Il parut ravi. J'appelais ensuite Kadaj pour fixer un rendez-vous au restaurant à 6h30. Lui aussi sembla ravi.
Alors, ceci fait, je me dirigeais vers mon bureau et m'assit à l'ordinateur...

***

J'avais expliqué à Kadaj que notre relation devait ralentir. Qu'il fallait qu'on se trouve des points en commun et qu'on cible ce qui nous plaisait chez l'autre. Il avait totalement acquiescé, ce qui n'avait fait qu'ajouter à ma bonne humeur.

Shani comprenait que lui et moi ne dépasseriont jamais le stade de meilleurs amis mais s'en accomodait bien maintenant.

Et mon éditeur était extatique envers mes nouveaux projets d'horizons.

Tout allait bien dans le meilleur des mondes.



Chapitre 5: Une histoire, une finale...

Shani était tombé malade. Il était même à l'hôpital. Ça faisait déjà deux semaines qu'il était là et aucune amélioration. Diagnostic: Un virus inconnu mais ressemblant à une grippe. Pâle comme la mort, faible et maladif, il restait étendu dans le lit d'hôpital à respirer difficilement.
Je l'avais veillé durant les deux semaines, arrivant tôt le matin et partant dans le milieu de l'après-midi. Je devais continuer mes plans et, bizarrement, au lieu de les contrecarer, ça les faisait avancer.

Shani s'éteint trois jours après, de ce mystérieux virus.

Kadaj emménagea chez moi; cela faisait mainteant 8 mois qu'on était un couple. Je passais mes nuits dans ses bras à pleurer Shani et mes jours enfermée dans mon bureau à faire avancer mes plans.

Et, finalement, moins d'un mois après l'incident, mes plans prenaient vie. Je sortis un livre inspiré de ma vie, sans être une biographie mais pour la première fois, j'y mis une dédicace.

«Pour Shani et Kadaj, qui sont l'amitié et l'amour»...

Et le titre du livre? Eh bien!
«Deux mondes, une histoire:
L'amitié et l'amour»



Merci à tous ceux qui m'ont lu. Postez vos commentaires et vos critiques(vas-y Bunder, te gêne pas cette fois!).
avatar
KaliKadaj
Novice
Novice

Féminin
Nombre de messages : 30
Age : 23
Localisation : Chez Kadaj!
Emploi/loisirs : Écrire!
Date d'inscription : 03/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: «Qui veut essayer?» «Moi!»

Message par bunder le Mer 31 Déc - 22:19

je dirais juste que tu l'as termine trop vite.

ca se termine en queue de poisson !

en plus, pour claquer en deux semaines c'est foudroyant tout de meme...
il aurait mieux fait de se tirer une balle le pauvre xD

et petite chose aussi, ton appartement doit avoir trop de souvenir, le plus logique serait que tu rejoigne kadaj chez lui, pour ne pas ressasser les mauvais souvenir.

certain dirons que je ne suis pas tendre, et je leur repond que si elle arrive a endurer mes critiques, elle aura deja fait la moitie du chemin.
il faut apprendre de ses erreurs et avoir assez d'humilite pour comprendre ce que l'on a a vous dire.

ecrivain est un dur metier, et tout ce que je te souhaite, c'est qu'un jour tu arrive a percer !!!
d'ailleurs tu pourra meme mettre une dedicace sur ce livre : "a bunder qui m'aura bien casse les noix" xD
avatar
bunder
Expert
Expert

Masculin
Nombre de messages : 484
Age : 34
Localisation : val de marne
Date d'inscription : 01/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: «Qui veut essayer?» «Moi!»

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum